Le patron d’un club échangiste belge écope de 3 ans de prison pour proxénétisme aggravé

Le tribunal correctionnel de Valenciennes a condamné jeudi le patron d’un club échangiste belge, situé à Bléharies (Brunehaut), à une peine de trois ans de prison avec sursis et à une amende de 30.000 euros pour proxénétisme aggravé, rapportent La Voix du Nord et Nord Eclair.

Le patron d’un club échangiste belge écope de 3 ans de prison pour proxénétisme aggravé

Entre 2006 et 2010, une trentaine de filles, pour la plupart de nationalité française, avaient été engagées pour égayer les parties fines dans le club privé.

Hormis les gang bang et les après-midi VIP, on apprendra aussi qu’à l’achat d’une bouteille de champagne de 200 euros, l’acheteur avait droit à un rapport sexuel gratuit.

En mars dernier, François Bernard, le patron également de nationalité française, avait écopé de trois mois de prison avec sursis devant le tribunal correctionnel de Tournai pour ne pas avoir respecté les règles environnementales de la Région wallonne quand il a transformé l’ancienne chocolaterie en club libertin.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.