Suspicion de dumping social sur le site de Pairi Daiza: des contrôles ont été menés ce jeudi

L’auditorat du travail a mené ce jeudi une grosse opération de contrôle sur le site du parc animalier.

Arnaud Lacroix
Suspicion de dumping social sur le site de Pairi Daiza: des contrôles ont été menés ce jeudi

On connait la détermination des équipes de l’auditorat du travail du Hainaut, emmenées jusqu’à présent par l’emblématique Charles-Eric Clesse. Détermination qui s’était notamment illustrée lors de contrôles sur le site du géant mondial Google, à Baudour. Cette fois, c’est sur le site d’un autre « colosse » que les inspecteurs de l’auditorat du travail du Hainaut se sont invités: Pairi Daiza!

Précisons d’emblée que cette opération, menée sur base de suspicion de dumping social, visait des sous-traitants de Pairi Daiza, et non le parc. « Je vous confirme que nous avons bien mené deux contrôles ce jeudi sur le site de Pairi Daiza. L’un concernait un chantier de construction, l’autre sur l’hôtel au niveau des femmes d’ouvrages », confie Charles-Eric Clesse, l’auditeur du travail du Hainaut. « Concrètement, nous suspectons de «faux détachements» dans notre jargon. Oui, nous sommes dans la problématique du dumping social. »

A l’heure d’écrire ces quelques lignes, les inspecteurs étaient toujours en train d’entendre les différents protagonistes. "Les auditions se poursuivront toute la nuit à mon avis. Nous y verrons plus clair demain matin", poursuit Charles-Eric Clesse, qui confirme en outre que les inspecteurs ont également "trouvé" quatre personnes en séjour illégal sur le site.

Bien que le parc Pairi Daiza n’était pas directement visé, nous avons tenté de joindre la direction, en vain.