Fusionner des communes? Roger Vanderstraeten (Bernissart) y est hostile

1. Absolument pas, parce que les premières fusions n’ont pas donné ce que la population attendait. Des gens n’étaient pas d’accord.

Fusionner des communes? Roger Vanderstraeten (Bernissart) y est hostile
Roger Vanderstraeten: «Les premières fusions n’ont pas donné ce que la population attendait». ©ÉdA – 201352607386

Dans notre commune, nous avons encore deux préfixes, le 065 et le 069. C’est parlant. Historiquement, Pommerœul et Ville-Pommerœul sont plus tournés vers le Borinage et Harchies, Bernissart et Blaton vers le Tournaisis, même si tout le monde s’entend bien.