Incendie suspect dans l’ancien club "Shoushou" à Ville-Pommerœul

Un incendie s’est déclaré mercredi soir dans un ancien club échangiste de l’entité de Bernissart. Ce club, "Le Shoushou" était fermé depuis deux ans.

Incendie suspect dans l’ancien club "Shoushou" à Ville-Pommerœul

Les services de secours de Wallonie picarde ont été alertés mercredi soir, vers 20 h 15, qu’un incendie s’était déclaré dans un bâtiment situé le long de la route de Mons à Ville-Pommeroeul (Bernissart). Venant des proches casernes, deux autopompes, deux camions-échelles, deux camions-citernes et un véhicule de commandement ont été dépêchés sur les lieux. À l’arrivée des premiers pompiers, la toiture de ce bâtiment était déjà entièrement embrasée. Le feu s’est rapidement propagé au 1er étage, puis au rez-de-chaussée de cette habitation inoccupée.

"À notre arrivée, le feu s’était déjà propagé au plancher en bois qui séparait les combles et le premier étage. L’incendie s’est ensuite dirigé vers le bas du bâtiment. Vu la présence de deux camions-échelles, qui consomment énormément d’eau, nous avons connu un petit problème d’alimentation, rapidement compensé par la venue de citernes. Au rez-de-chaussée, une porte était ouverte. On ignore si ce bâtiment était squatté… Il s’agit peut-être d’un accident ou encore d’un acte malveillant. On n’en sait rien pour le moment", expliquait le lieutenant John Michel qui a dirigé l’intervention.

"Le Shoushou club était un club échangiste qui a fermé il y a deux ans. La pandémie, due au Covid, n’a pas arrangé la situation et l’établissement n’a jamais été repris. Depuis, ce bâtiment était inoccupé, abandonné. C’était un bâtiment retiré, en retrait de la rue", a expliqué Roger Vanderstraeten (PS), le bourgmestre de Bernissart. Totalement embrasé, le club a été détruit par les flammes. On ne déplore aucun blessé.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.