FOOTBALL| P3: Harchies pense encore à la montée

Cinquième à l’issue de la première tranche, le groupe dirigé par Jean-Charles Fabrel ne baisse pas les bras et aborde la reprise avec envie.

Vincent COPPENOLLE
FOOTBALL| P3: Harchies pense encore à la montée
Harchies-Bernissart a presque atteint le cap des 20 points voulus par le coach avant la Toussaint. ©ÉdA – jean-luc boitte – 501620837621

Souvent cité parmi les favoris de P3B, le groupe d'Harchies-Bernissart a bouclé la première tranche avec 19 unités au compteur. Malgré une victoire lors de l'affiche contre Hensies, huit points séparent désormais les deux équipes et Jean-Charles Fabrel tire de nombreux enseignements du premier tiers du championnat: "Nous savions qu'en construisant une équipe, nous aurions besoin de temps pour trouver la bonne carburation. Un groupe, ce n'est pas seulement rassembler des bons joueurs, c'est surtout créer des automatismes. Hélas, je n'ai jamais pu aligner deux fois de suite le même onze de départ à cause de quelques arrêts et de nombreuses blessures. Si musculairement mes joueurs tiennent le coup, nous avons parfois été victimes du jeu assez rude pratiqué par nos adversaires. La réussite n'a pas toujours été au rendez-vous non plus puisqu'on nous annule un but parfaitement valable contre Belœil qui nous coûte la victoire, on gaspille de nombreuses occasions contre Ghlin ou on commet deux erreurs individuelles face au Pays Vert. Au final, avec quatre partages au compteur, on se rend compte qu'on n'avance pas aussi vite qu'on l'espérait. Nous voulions au moins atteindre le cap des vingt points à la Toussaint mais nous n'en sommes pas trop loin. Le championnat est encore long et nos ambitions de montée ne sont pas oubliées."