Le gérant du bar/hôtel est un proxénète

Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné un Bernissartois à une peine de 18 mois de prison, assortie d’un sursis de quatre ans, pour avoir autorisé la prostitution dans deux bars (dont le Sauna Club – Le Relax à Pommeroeul) et en avoir retiré des bénéfices.

Il est privé de ses droits civiques durant cinq ans et interdit d’exploiter un commerce ou une entreprise durant trois ans.