Une ère nouvelle s’ouvre avec ambition - Coolens: «Changer la mentalité»

Un entraîneur extérieur afin de prendre la relève après sept années sous la houlette de Pellegrino Di Zenzo: le club espère avoir tapé dans le mille.

Nicolas NORTIER
Une ère nouvelle s’ouvre avec ambition  - Coolens: «Changer la mentalité»
Si la mentalité venait à suivre du côté de Harchies-Bernissart, on pourrait tenir là une belle surprise… ©ÉdA – 302135633943

Il y a du changement à Harchies Bernissart, on peut vous l’assurer! Pas du côté de son homme à tout faire aux multiples casquettes, Christian Van De Walle, «président-correspondant qualifié-traceur de terrain» on en passe et des meilleures mais bien au niveau de l’entraîneur. Le contraste est brutal entre un Pellegrino Di Zenzo, passionné à fond dans son trip, n’arrêtant pas de se démener sur le bord de la touche pour replacer un joueur, faire passer les consignes à coups de grands cris et de gestes, et Philippe Coolens, dont le nom traduit bien son côté bien plus paisible aux alentours du petit banc.