«S’entraîner toute une vie pour en sauver peut-être une»

Sophie Barras, de Walhain, est venue suivre la formation avec son chien Nitro, un berger allemand gris. «Au départ, je voulais juste passer des moments agréables avec mon toutou, explique la jeune femme.

A.S.
«S’entraîner toute une vie pour en sauver peut-être une»
©EdA

Puis j’ai voulu trouver une activité utile également. Je me suis alors dirigé vers la formation de chien de sauvetage. J’ai surtout été intéressée par le côté humain de la discipline. On s’entraîne toute une vie pour, peut-être, en sauver une un jour».