Le chantier de la place en un seul marché

La rénovation de la place de Bernissart et des abords du musée ainsi que le compte du CPAS ont occupé les élus du pays des iguanodons.

Frank Ghislain
Le chantier de la place en un seul marché
BERNISSART CONSEIL AVRIL ©ÉdA

Imposés par la Société publique de la gestion de l'eau, des travaux d'égouttage seront entrepris dans le cadre du projet d'aménagement de la place de Bernissart et des abords du musée. Pour les travaux d'égouttage, le chantier est estimé à 149 511€. Pour la place, un subside de 753 779€ est accordé par la Région wallonne dans le cadre de l'opération de développement rural. Pour les abords de l'Office du tourisme, le Commissariat général du tourisme intervient pour un montant de 243 839€. Ce projet inclut aussi l'embellissement de la ruelle des Médecins. «Afin d'être cohérent lors du chantier, tout a été regroupé en un seul marché, une adjudication ouverte», a précisé Véronique Bilouet, la directrice générale. «Je vote contre ce projet. Il y a énormément de choses à faire partout avant cette dépense de prestige», a dit Martine Marichal (MR-cdH-IC). «Les subsides, c'est pour un type de travail, pas pour d'autres», a précisé le bourgmestre. Le conseil a ratifié une ordonnance de police du collège décidant de limiter le tonnage à 3,5 tonnes à la rue de Stambruges. «C'est en prévision de la fermeture du pont. Pour ce dossier, le ministre ne nous répond plus systématiquement " non ". Un comptage est en cours», a indiqué le bourgmestre Roger Vanderstraeten.

Un boni… encourageant

Premier exercice public pour Mathieu Wattiez, le nouveau directeur financier, chargé de présenter le compte 2015 du Centre public d'action sociale. En une demi-heure, l'exercice a été bouclé. «On a connu une situation difficile l'an dernier avec notamment le licenciement de 6,5 temps pleins. Néanmoins, ce que je vais vous présenter est encourageant. Le compte se clôture avec un léger boni», déclarait d'emblée le grand argentier de la Commune. Avec des recettes de quelque 3,4 millions d'euros et des dépenses de 3,3 millions, on enregistre un boni de 17 921€ au service ordinaire. Cependant, «Le compte de résultats est le véritable résultat de ce compte, c'est la différence entre les produits et les charges. Un boni de plus de 30 000€ se dégage malgré la situation complexe et difficile du CPAS. Le résultat du compte est donc encourageant», a précisé M. Wattiez qui a ensuite décortiqué et commenté les différents postes du compte 2015. Celui-ci a été voté à l'unanimité. Avec des votes pour le moins disparates, les comptes 2015 des Fabriques d'églises de Blaton, Ville-Pommerœul, Pommerœul, Bernissart et Harchies ainsi que celui de la paroisse protestante de Péruwelz ont été approuvés. À l'unanimité, la majoration de la dotation 2016 de la zone de police de Péruwelz-Bernissart a été acceptée. La part de Bernissart s'élève à 984 654€. «Cette augmentation est de quelque 75 000€, soit globalement quelque 40 000€ pour Péruwelz et 25 000€ pour Bernissart. Cette majoration est due à une augmentation des charges de personnel. Il y a aussi des dotations fédérales qui ne sont pas arrivées et, comme toujours, ce sont les Communes qui doivent compenser!», a commenté Roger Vanderstraeten.