En quelques mots…

Habitat

Le conseil a ratifié la décision du Collège approuvant le rapport 2015 du «Plan habitat permanent». «L'objectif est de limiter le nombre de résidents permanents qui occupent des caravanes. Lorsqu'ils partent, ces caravanes sont démolies. Au départ, il y en avait une quinzaine. Aujourd'hui, il n'y en a plus que deux. Il faut inciter les occupants à prendre un logement. Les actions seront rééditées en 2016», a expliqué le bourgmestre.

Exception agricole

Unanimement, le conseil a décidé d'adhérer à la charte pour l'instauration d'une exception agricole. «C'est une initiative du Parc naturel des plaines de l'Escaut qui vise à aider les petits cultivateurs et promotionner les denrées locales», a indiqué Roger Vanderstraten. «On ne parle pas d'agriculture bio dans ce document. Nulle part!», a indiqué Alain Drumel (Écolo). «Ta demande sera transmise au PNPE», a promis le mayeur.

Mosquée

Gérard Blois (MR-cdH-IC) s'est inquiété de savoir quel était le nombre de mosquées à Bernissart et si elles étaient reconnues. «Il n'y en a qu'une. Elle est connue mais pas reconnue. C'est eux qui doivent faire la demande pour être reconnus. Pour l'instant, il n'y a pas de demande à Bernissart», indiquait Roger Vanderstraeten. «Est-ce illégal?», poursuivait Gérard Blois. «Non. On rencontre régulièrement les responsables de la mosquée qui sont coopérants», a précisé Roger Vanderstraeten.

Énergie

Dans le cadre de la convention des Maires, le conseil a décidé d'adhérer au plan d'action en faveur de l'énergie durable et d'approuver le programme d'actions (collectives et individuelles) élaboré par le groupe «Wallonie picarde énergie positive». Ce plan vise à réduire les émissions de CO2 à hauteur d'au moins 20% d'ici 2020. «Certains travaux ont déjà été effectués. Cependant, ce n'est pas facile à mettre en œuvre mais ce sera utile pour les générations futures», a commenté le bourgmestre.