Il boute le feu chez son ex : deux ans avec sursis

Jeudi, Thierry Delgambe, âgé de 52 ans, a été condamné à deux ans de prison avec un sursis probatoire de cinq ans.

Arnaud Smars

Le Bernissartois est accusé d’avoir bouté le feu dans la maison où logeait l’amant de son ex-femme. Vers 7h15, le 2décembre2011, l’homme s’était engouffré dans la maison de son ex-femme. Il avait alors aspergé d’essence le matelas conjugal, symbole de la tromperie de sa femme, avant d’y bouter le feu. L’incendie avait alors failli se propager à la maison voisine où vivait son ex-compagne, ainsi que ses enfants. L’homme avait été interpellé dans sa caravane, située dans le visage voisin. Il était endormi, saoul et entouré de bouteilles d’alcool vides.

À la barre, il s’était défendu en disant qu’il était toujours amoureux de sa femme et ne supportait pas la voir revivre une aventure dans une maison qu’il avait retapée de ses mains. Le ministère public avait requis une peine de cinq ans de prison ferme.