Les finances se portent au mieux

Dans une commune pourtant loin d’être aisée, le budget 2012 a été présenté avec un boni plus que confortable. La minorité s’est abstenue.

F.G.
Les finances se portent au mieux
LUC WATTIEZ ECHEVIN FINANCES ©ÉdA – 10592662673

En l’absence des conseillers Ludovic Destrebecq (MR) et Laurent Vancauwenberghe (PS), l’échevin des Finances Luc Wattiez a présenté le budget 2012 de la commune.

Comme l’an dernier, ce budget a été ficelé avec des frais de fonctionnement réduits au plus juste et le maintien de la fiscalité à 8,5% pour l’IPP et à 2 800 centimes additionnels au précompte immobilier.

Avec des recettes de 13 737 550€ et des dépenses de 13 692 007€, un excédent de 45 543€ est constaté à l’exercice propre du service ordinaire. Compte tenu du boni des exercices antérieurs (2 524 854€), le résultat global présent un excédent pour le moins confortable de 2 570 396€.

Pour ce budget ordinaire, approuvé par les groupes socialiste et Écolo, on a enregistré les abstentions des groupes MR et Union pour le changement.

Au service extraordinaire (travaux et investissements), des dépenses de 4 673 764€ et des recettes de 4 596 587€ engendrent un déficit de 77 177€. Compte tenu du boni des exercices antérieurs (158 187€) et d’un prélèvement du fonds de réserve en faveur de l’extraordinaire (+65 539€), le résultat global fait apparaître un excédent de 146 549€. Pour ce budget extraordinaire, on a enregistré 16 « oui » et 3 abstentions du MR.

Lors de son intervention, Bernard Delguste (UPC) a regretté que le nouveau système de luminaires mis en place dans l’entité, et annoncé comme économiseur d’énergie, ait peu d’impact budgétaire. En matière de travaux pour les fabriques d’églises, le conseiller a aussi suggéré la mise en place d’un plan préventif afin d’éviter des frais inutiles.

Budgets ADL et police

Unanimement, le conseil a approuvé le budget 2012 de l’Agence de Développement Local. Ce budget présente des recettes et dépenses d’un montant de 155 989€. Les recettes proviennent de la Région wallonne (63 000€) et de la commune, soit 82 988€ en frais de personnel et 10 000€ en frais de fonctionnement.

Toujours à l’unanimité, les conseillers ont voté la dotation de Bernissart dans le budget 2012 de la zone de police de Péruwelz-Bernissart. La part communale est de 886 928€, soit la dotation de 2011 majorée de 2%.

Dans la foulée, le conseil a cédé l’équivalent de deux points APE à la zone de police pour le fonctionnement de la psychologue.¦

Fr. Gh.