Le parc social s’étoffe

Bernissart poursuit sa politique en matière de logements sociaux. À court terme, de nouvelles habitations seront construites.

Frank Ghislain

Un ordre du jour pour le moins léger était soumis mardi soir à l'examen des élus bernissartois. C'est l'arrivée d'une manne d'argent non négligeable qui a quelque peu « contraint » le collège de mettre sur pied cette réunion. « Nous avons reçu un montant supplémentaire de 84 000€ provenant notamment de l'impôt des personnes physiques. Or, il est interdit d'opérer une modification budgétaire après le 15novembre. Par dérogation, le ministre Furlan nous a autorisés à effectuer cette modification avant le 30novembre. D'où ce conseil… »,a expliqué Luc Wattiez, échevin des Finances. Dans le cadre du budget 2012, qui sera encore voté cette année, il va sans dire que l'injection de cette somme met du beurre dans les épinards. « Ce montant sera affecté au fonds de réserve. Cette somme a donc été inscrite tant en recettes qu'en dépenses au budget ordinaire. Dès lors, le boni reste identique (2,5 millions d'euros) »,a précisé le grand argentier de l'hémicycle.

Suite à la création d'un nouveau lotissement à la rue des Mouligneaux à Ville-Pommerœul, il convenait de dénommer ce nouveau quartier. Étant donné qu'en périphérie coule le ruisseau des Près de l'Église le long duquel prolifère du cresson, la Commission royale de toponymie et de dialectologie a avalisé la proposition de nommer ce nouveau quartier « clos de la Cressonnière ». « Trois des douze lots sont déjà vendus »,a-t-on appris auprès du collège.

Personnes âgées ou handicapées

L'échevine Annette Cornelis a présenté l'ancrage du logement pour la période de 2012-2013 à savoir les logements sociaux qui seront réalisés par la Commune et ses partenaires. « Depuis 2011, la Commune a donné une large place au logement. Ainsi, dans la cité du Préau, la société « l'Habitat du Pays Vert » a injecté quelque 4,6 millions d'euros dans les diverses réalisations. Dans cette cité, à l'avenue des Tilleuls, 18 habitations à basse énergie sont en cours de construction. À ce jour, 788 personnes sont encore en attente d'un logement à Bernissart »,a-t-elle expliqué. Afin d'atteindre le quota de 10% d'habitations sociales dans le parc de logements de l'entité, un logement de transit sera aménagé au Palace et six logements pour personnes âgées et/ou à mobilité réduite seront construits dans la cité Rouge, à Bernissart. « Pour ce faire, trente garages vétustes seront abattus. Six logements sont certains, mais on en fera peut-être huit. Cela permettra de transférer des personnes âgées qui occupent actuellement des maisons à plusieurs chambres. C'est un dossier qui a été monté avec l'Awiph (Agence wallonne pour l'intégration de la personne handicapée) »,a précisé MmeCornelis.

Bien que souhaité par le conseil, la receveuse communale ne pourra pas représenter Bernissart le 7décembre prochain lors de l’assemblée générale devant décider de la dissolution ou non du Holding communal. Luc Wattiez, échevin des Finances, a été mandaté pour cette réunion et se positionnera en fonction de l’évolution des discussions.¦