Une multitude de chiffres

Modifications budgétaires au CPAS et à la Commune, investissements et escomptes, les élus ont essentiellement parlé finances.

Frank Ghislain

En l’absence de l’échevine Cornelis et des conseillers Vancauwenberghe, Hecquet et Destrebecq, le conseil a examiné et unanimement approuvé une modification budgétaire pour le CPAS. Celle-ci implique une augmentation de la part communale de 29 117€. L’injection de ce montant est due à une augmentation de 2% du revenu d’intégration sociale, à une insuffisance de crédits au budget pour l’aide sociale en général et à une augmentation des frais de personnel. Même vote pour la modification des services ordinaire et extraordinaire du budget communal. Après modification, le boni ordinaire passe de 2 505 708€ à 2 537 294€. En dépenses, cette modification inclut une augmentation des crédits de fonctionnement. Du côté des recettes, on enregistre un supplément appréciable de 56 000€ pour les additionnels au précompte immobilier, le produit de la vente de bois et la récupération de montants suite à divers sinistres. À l’extraordinaire (investissements et travaux), l’excédent diminue de 168 549€ à 146 549€. Parmi les investissements, relevons un montant de 45 000€ pour l’acquisition, par expropriation, de la perche couverte d’Harchies. Les frais de restauration de cette perche seront couverts par un subside d’Infrasports. À terme, outre le tir à l’arc, ce site accueillera divers jeux anciens. Pour la construction d’une maison rurale au Parc Postau à Blaton, un montant de 50 000€ est prévu tandis qu’une somme de 70 000€ a été inscrite pour l’abattage de hêtres au chemin d’Orange à Ville-Pommerœul et la replantation du site. Des travaux de chauffage seront effectués à l’église de Pommerœul (45 000€), des travaux de voirie seront réalisés rue Dussart et rue Grande (42 000€), enfin l’éclairage du rond-point Florian Duc (11 000€) sera amélioré.

De laroche dans le parc

Unanimement, le conseil a approuvé la désignation d’un auteur de projet pour les travaux d’aménagement et de structuration du cœur de Bernissart. Avec une part communale de 433 200€, l’estimation du projet est de 1 082 000€. Pour ce dossier, un appel d’offres général sera lancé. Même vote autour de la table pour des escomptes de subvention relatifs aux travaux de chauffage et de l’enveloppe extérieure de l’Acomal (29 052€), les travaux d’aménagement du Parc Postau (370 819€) et les travaux de toiture et d’égouttage à l’église de Pommerœul (250 236€). En urgence, le conseil a accepté un avenant de 59 144€ pour le Parc Postau. Lors des travaux en sous-sol, alors qu’elle pensait excaver de la terre meuble, l’entreprise est tombée sur de laroche ! De surcroît, l’entrepreneur n’a pu récupérer la terre escomptée pour la réalisation de diverses buttes, d’où ce surcoût. Une convention a été passée avec Ipalle pour la prise en charge des travaux de remplacement des bordures et des filets d’eau dans les rues Grande (10 015€) et Dussart (25 850€) à Bernissart.

La commune financera le coût des bordures et filets d’eau tandis qu’Ipalle prendra en charge l’asphaltage des voiries.¦