Les Mouscronnois en évidence…

Le Bernissart Hainaut Natation a organisé sa première grande compétition depuis la récente fusion. Un joli succès

Le BDB, avait organisé vingt et une éditions de son Grand Prix. Ce week-end on inaugurait le Grand Prix du BHN, le nouveau club issu de la fusion des deux clubs de Bernissart, le BDB et le BST.

Les organisateurs pouvaient compter su onze clubs francophones et deux clubs français venant de Denain, mais surtout de Saint-Lô. Les 170 participants, pour 618 départs, se voyaient proposer un programme apprécié.

Si le niveau de ce Grand Prix n’était pas très élevé, la plupart des nageurs présents abaissaient leurs chronos personnels ; d’autres ne brûlaient pas toutes leurs cartouches en vue des championnats du Hainaut des longues distances, le week-end prochain. Le Hainaut occidental présentait 3 clubs: les Espadons Natation Leuze (ESP), le Royal Dauphins Mouscronnois (RDM) et le club organisateur de Bernissart Hainaut Natation (BHN).

Au rayon des performances, cette année encore, c’est un Mouscronnois qui se met en évidence: Mathieu Mattelaer a remporté ses six finales et terminé premier du 400 mètres nage libre dans la catégorie des seniors ; de plus il signait la meilleure performance par points sur le 200 mètres nage libre avec 719 points. Chez les dames, c’est Fanny Lecluyse, mouscronnoise aussi, qui obtient 821 points sur sa seule course d’engagement, le 200 mètres 4 nages. Fanny signe aussi un record de meeting sur cette course.

Deux records « minimes » sont aussi battus par Éric Kuckart sur le 50 mètres nage libre et par Logan Vanhuys sur le 400 mètres nage libre.

Le challenge des benjamins récompense chez les filles: 1. Sonia Kerkeni, 2. Orlane Legrand, 3. Justine Reinquin ; chez les garçons: 1. Lucas Dal, 2. Yanni Moualhi, 3. Doriano Biernaux. L’édition 2 010 est remportée par le club de Mouscron, le RDM précédant St-Lô et le BHN pour le classement des clubs.

Le BHN est prêt pour « grandir »

Les Bernissartois sont au début de leur histoire commune. Il avait inscrit 34 nageurs pour 129 départs. Les quatre vainqueurs sont Jérémy Kurzak (2), Marc-Antoine Olivier et Justine Lévêque. Sept autres nageurs du club montaient aussi sur le podium. Pour les canetons, on trouve Margaux Baccauw (2) et Meven Dewez parmi les vainqueurs, Chloé Visée monte aussi sur le podium.

Bilan: 17 podiums.

Canetons: 5 podiums: 3 médailles d’or, 1 médaille d’argent, 1 médaille de bronze.

Jeunes et seniors: 12 podiums: 4 médailles d’or, 6 médailles d’argent, 2 médailles de bronze.

Chloé sauve les Espadons

Avec une délégation de 9 nageurs pour 15 départs, le club des Espadons Leuze Natation espérait de meilleurs résultats. Seule la caneton Chloé Michels sauve la mise en remportant le 200 mètres nage libre des 8 ans, tandis que Guillaume Kubat, monte aussi sur un podium. Pour les aînés, seuls deux nageurs participent à une finale.

Mattelaer truste les victoires

Le Royal Dauphins Mouscronnois avec 39 participants pour 119 départs, alignait la plus forte équipe pour le Grand Prix. les Mouscronnois semblent déjà en très grande forme pour affronter les compétitions plus importantes à venir. La palme revient au senior Mathieu Mattelaer. D’autres victoires proviennent de Logan Vanhuys (3), Edwife Vanderelst, Vladlena Moroz, Audrey Coessens, Chloé Matroule, Gaëlle Verfaillie et Fanny Lecluyse. Chez les canetons, on trouve à la première place: Orlane Legrand, Matthys Caryn, Logan Sengers, Viannez Mestdagh et Guillaume Lameyse. Autotal les Mouscronnois participent à 52 finales.

Le bilan du RDM est impressionnant: 55 podiums

Canetons: 16 podiums: 6 médailles d’or, 6 médailles d’argent, 4 médailles de bronze.

Jeunes et seniors: 39 podiums: 15 médailles d’or, 13 médailles d’argent, 11 médailles de bronze.¦