La récupération, un atout prépondérant !

À l’entame de la saison, Jean-Marie Populaire disposait de 12 V, de 8Y et de 10 tardifs qui ont été accouplés le 24 décembre pour garantir en mars, lors de journées plus lumineuses, les premières volées des jeunes élevés. Le sevrage des pipants à la mi-février décrète la mise au veuvage définitive et l’interdiction totale des volées pendant un mois. En avril, les sorties matinales sont également proscrites par crainte de température trop froide.

Deux étapes de vitesse et une de petit demi-fond ont préparé le Vierzon inaugural de la campagne de grand demi-fond proposée aux vieux et juniors. Des sorties sont ensuite programmées en principe tous les quinze jours pour faciliter la récupération des différents vols. A cette dernière corroborent aussi des traitements contre le coryza et la trichomoniase, des interventions au niveau du foie pour éliminer les différentes toxines emmagasinées, des levures agissant sur les voies digestives pour permettre au pigeon d’assimiler ce qu’il mange, à savoir une classique alternance de mélanges. ¦