Patience récompensée pour Piette

Il n’y aura eu que deux échappées durant ce deuxième Grand prix Giorgio Agrosta organisé à Bernissart. Suffisant pour s’imposer…

Laurent BECQUART
Patience récompensée pour Piette
débutants ©EdA

Pour n’avoir pas pris part au championnat de Wallonie la semaine dernière, Maxence Devergnies, du Sprint 2 000 Charleroi, se voit interdire le départ.

Avec ce retrait forcé, ils ne sont plus que trente-huit à se placer derrière la ligne de départ. Celle-ci est coupée avec dix bonnes minutes de retard, le temps de remplacer un signaleur aux abonnés absents.

Le vent violent soufflant sur le parcours est annonciateur de bordures. Mais la physionomie du début de course nous dément. Face aux éléments, c’est un solitaire qui prend la poudre d’escampette.

À cet instant de la course, Enzo Demasure se sent suffisamment fort pour avaler les 69,6 kilomètres en devançant le peloton. Si ce dernier réagit sporadiquement, la contre-attaque ne prend pas forme. « Nous avons essayé à plusieurs reprises,expliquait Jimmy Duquennoy, mais il apparaît qu'aucun sociétaire de Bury-Péruwelz n'aurait eu de bon de sortie aujourd'hui. Nous étions marqués de près… »

Deux pour le prix d’un

Combatif à souhait durant la première moitié de l’épreuve, Demasure voyait ses forces l’abandonner face aux bourrasques de vent. La pluie ne lui venait pas en aide non plus.

La mort dans l'âme, il cédait avant de laisser la place à un duo composé de Aerden et Piette et avant de perdre toute chance de décrocher une bonne place au sein du peloton à la suite d'une crevaison. La nouvelle collaboration entre le Flandrien et le Wallon aurait fait pâlir quelques politiciens… « Elle était excellente mais je me suis rendu compte que j'appuyais un peu trop sur les pédales. À deux tours de la fin, je me suis un peu calmé pour garder des forces pour le sprint. Je n'étais pas sûr de l'emporter sur Aerden, j'ai donc joué la prudence. »,détaille le citoyen de Hannut-sur-Somme.

Rincé par une seconde douche, le peloton n'a plus la force de réagir dans les derniers tours de circuit. La victoire ne peut plus échapper au duo. Et sans l'ombre d'une hésitation, Piette prend ses responsabilités en lançant de très loin. Aerden rend les armes rapidement, laissant le Wallon goûter aux joies de sa première victoire. « Je suis débutant deuxième année. Après avoir enregistré de très nombreuses places d'honneur, je signe enfin un succès. Je suis vraiment très heureux d'avoir effectué le déplacement à Bernissart. Je ne suis pas prêt de l'oublier ! »

Pour les accessits, le peloton débouche à plus d’une demi-minute. Excellent dans l’exercice, Jimmy Duquennoy se fait néanmoins surprendre par Pineda et Vandewalle pour achever l’épreuve à la cinquième place. ¦