Le CPAS met ses comptes sur la table

À quelques jours des vacances, l’ordre du jour du conseil communal de Bernissart était peu conséquent, mis à part, les comptes 2010 du CPAS. En entame du conseil communal, ce lundi 27 juin, cinq membres des services de police ont reçu le brevet de lauréat du travail, attribué pour leur engagement social et pour leur dévouement à la population de la commune. Georges Dewiers, Pascal Eeckhout, Laurent Papryzski, Bruno Spitalieri et Thierry Thibaut ont été remerciés par le bourgmestre de la cité des Iguanodons et son collège. À la suite de la remise des brevets, le conseil à proprement parlé, a débuté par l’explication des comptes 2010 du CPAS. Au service ordinaire, le compte de l’exercice 2010 se clôture par un déficit budgétaire de 20 491 €.

A.M.

« Au niveau du personnel, le CPAS a continué sa politique d'engagement de bénéficiaires du revenu d'intégration sociale, explique Francis Delfanne, échevin des affaires sociales et tutelle du CPAS. En 2010, 32 personnes ont été occupées dans le cadre de l'article 60 à des emplois divers au sein du CPAS ou mis à disposition de l'administration communale. L'aide sociale, est un gros morceau financier du compte: le nombre de bénéficiaires du revenu d'intégration sociale a fortement augmenté par rapport aux années précédentes (125 en 2010), les effets de la crise se font ressentir. De plus le CPAS a accepté de nombreux dossiers d'étudiants qui sollicitent une aide pour poursuivre leurs études dans de bonnes conditions financières».

Au cours de l’année 2010, 488demandes d’aide ont été examinées par le conseil. Quant à l’intervention communale, elle s’est élevée à 726 000€.

À l’extraordinaire, le compte se clôture par un excédent budgétaire de 18 070€. Une courte majorité vote en faveur de ce point.¦

A.M.