Blaton se mue en arbitre

Les Iguanodons entament ce samedi à Dottignies (20 h 15) un sacré triptyque qui les verra ensuite accueillir l'Essor avant d'aller à Baulet !

Yvon VANDOORNE

«On commencera selon m oi avec le plus gros morceau, prévient Jean-Paul Dath. Et la victoire est impérative si nous voulons rester dans la course aux premières places. Si nous perdons, nous rentrerons dans le rang avec déjà trois revers au compteur. Enfin, je serais déjà satisfait avec un deux sur trois dans les prochaines semaines puisque nous affrontons les trois premiers du classement. Un sans-faute serait d'ailleurs exceptionnel puisqu'il nous permettrait de prendre la tête du championnat. Tout dépendra de la forme de mes joueurs mais je sais qu'ils en sont tout à fait capables.» Son homologue dottignien Pierrot Darras s'attend lui aussi à une rencontre difficile, même s'il entend bien rester invaincu à domicile : «On peut effectivement parler de choc entre nos deux équipes et nous tâcherons de donner le maximum pour conserver notre brevet d'invincibilité inviolé à la maison. On reste sur une bonne prestation la semaine dernière donc je suis assez confiant, même si je devrai toujours me passer de D'Hulst, mon véritable chef d'orchestre, qui ne se remet pas très bien de la pneumonie qu'il a contractée. Delchambre sera lui de retour mais pas encore au top de sa forme. C'est donc une nouvelle fois Rivet qui sera chargé d'organiser notre jeu. Il s'agira de livrer un match plein car Blaton a régulièrement été pointé parmi les favoris de la série et ce sera tout sauf facile. D'autant que la pression commence petit à petit à peser sur nos épaules puisque nous occupons la place de leader. À choisir, j'aurais préféré garder mon équipe en embuscade derrière les premiers le plus longtemps possible, pour éviter cette pression et atteindre progressivement les play-off. »

L'autre derby du week-end se tiendra dimanche au Domaine de Bourgogne où le «Bécé» accueille son voisin herseautois. Sur papier, les «Sang et or» sont supérieurs mais le CBH revit depuis l'arrivée de Taleb et Monsila. Cela devrait nous valoir un derby intéressant.

À Feluy, Péruwelz n'a pas le droit à l'erreur. La JS devra pourtant se passer de N'Tuali, opéré mercredi d'une rupture au tendon d'Achille, de Delporte, toujours blessé, et de Carlier, en vacances ! Enfin, Templeuve se rassurerait complètement en gagnant à Erquelinnes.

En dames, Estaimpuis reçoit le Tremplin pour un derby plus disproportionné auquel Chiavon pourrait participer...

D'autres derbies en P2

En P2, la venue de Maffle au Gymnase stambrugeois pourrait être tout aussi intéressante. Les deux équipes pratiquent un basket agréable et sont réputées pour leur fair-play. Philippe Lecomte respecte la JS mais n'en a pas peur : «Stambruges aura l'avantage d'évoluer dans sa salle mais nous sommes en confiance après notre joli succès contre l'UBCFQ. Hormis Pacucci, tous mes gars sont en forme donc nous pouvons très bien créer ce qui serait quand même une mini-surprise.» Le deuxième derby opposera Tournai à la «Frat».

On imagine que le manager mouscronnois Michel Destrain savourerait comme il se doit un succès des siens contre son ancien club...