Un ex-aide-soignant condamné pour viol

Un aide-soignant de Bernissart a été condamné par le tribunal correctionnel de Tournai à 15 mois avec sursis pour des attouchements sur des personnes âgées aujourd'hui décédées. G.V., un Bernissartois de 40 ans, avait été cité à comparaître pour des faits de viol et d'attentats à la pudeur sur deux de ses patients. Il a écopé de 15 mois de prison avec un sursis de 5 ans et une interdiction de ses droits de 5 ans.

Aide-soignant, il travaillait pour une ASBL indépendante de soins médicaux et sanitaires. Licencié en décembre 2006 à la suite d'une dénonciation d'une infirmière, le prévenu était suspecté d'avoir commis des attouchements sexuels alors qu'il pratiquait la toilette de deux de ses patients, aujourd'hui décédés.

Une dame de 96 ans s'était plaint que G.V. lui avait caressé les seins et le sexe, puis aurait pratiqué une intromission digitale. Handicapé, un homme de 66 ans avait aussi déposé plainte pour avoir été masturbé et sodomisé par le prévenu.