Les Marais d'Harchies grandeur nature

Le 3 avril, Adrien Joveneau et Marie-Pierre Mouligneau enregistreront l'émission « Grandeur Nature », depuis le site des Marais d'Harchies.

Alice MARICHAL

Diffusée sur Vivacité, l'émission « Grandeur Nature » s'inscrit dans le cadre de Planète Nature en Action, une initiative de la RTBF visant à encourager les auditeurs et téléspectateurs à agir sur le terrain, et ce, en nettoyant et en préservant leur environnement local. « Il s'agit en réalité de la 3e étape, de la 3e saison et cela se déroulera le 3 avril, donc ce chiffre devrait nous porter bonheur, souligne Adrien Joveneau, animateur radio. Vivacité réclame moins d'émission de CO2 et un environnement plus propre. À Bernissart, nous venons tester l'effet papillon : de petites gestes locaux pour grands effets. C'est un événement familial ; on y attend une centaine de personnes ».

Au coeur des marais

Situé dans la vallée de la Haine près de la frontière française et aux confins de la Wallonie picarde, le site des Marais d'Harchies, est une zone des plus intéressantes en matière de biodiversité. Cette richesse est liée à la grande superficie du site, à la présence de nombreux milieux différents, et donc à une multiplicité de plantes et d'animaux. Ceci explique également l'extrême fragilité du site : il ne faut en aucun cas perturber la tranquillité du lieu et de ses occupants. « Nous ne travaillerons pas au coeur même des marais, pour deux raisons, souligne Damien Bauwens, directeur à la direction générale des ressources naturelles et de l'environnement, division de la nature et des forêts. Premièrement, il y a relativement peu de déchets au sein même du site. Deuxièmement, nous sommes en pleine période de nidification, et il ne faut pas perturber le bon déroulement des choses ».

Le chantier du jour, s'articulera donc autour des Marais, et plus particulièrement sur le terril de Pommeroeul. Cet endroit, relativement sensible en matière de déchets sera nettoyé et entretenu par les volontaires présents. Les bouleaux, seront coupés et évacués dans une zone Natura 2000 afin de libérer les mares et permettre aux bruyères de reprendre possession du terrain. Et enfin, les plantes envahissantes, comme le sumac et le cerisier de Virginie seront arrachées, le long de la chaussée Brunehault, et au niveau du parking de la réserver.

Bernissart star d'un jour

Pour la commune de Bernissart, il s'agit là, d'une réelle opportunité : allier convivialité et écologie, n'est finalement pas si difficile à réaliser ! « Notre objectif, c'est de faire connaître l'entité, souligne Roger Vanderstraeten, bourgmestre. Nous voulons faire apprécier le lieu aux gens qui ne le connaissent pas encore, c'est pourquoi nous organisons une visite des Marais avant l'enregistrement de l'émission. Ensuite, nous souhaitons faire participer des groupes de jeunes et des associations locales ».

L'émission sera retransmise en direct sur Vivacité le 3 avril de 15 h à 17 h. Une vidéo de 26 minutes sera enregistrée et diffusée ensuite sur la RTBF. À la fin de la journée, William Dunker, icône de notre culture régionale, donnera un concert, également retransmis en direct.