Pour qui les derniers points de 2009 ?

Le froid s'est installé aux quatre coins du pays mais il fera... très chaud dans de nombreuses salles du Hainaut. Chocs en stock !

Hermann LINGG

Concrétiser une dernière fois en 2009 les ambitions évoquées par coaches et dirigeants lors de la reprise des entraînements en août dernier : objectif commun. Dame, prendre trois points de plus, ça fait toujours plaisir avant les fêtes et la ... trêve. Alors, pression ou pas pression, faudra avec ou sans forceps afficher ici et là de la détermination et de l'enthousiasme : tout un programme.

Et ce programme, il est précisément fait de 68 rencontres dont une trentaine d'équipes régionales entrent en ligne de compte. Couip d'oeil sur les « chocs » ou du moins présentés comme tels, classements en main.

Prudence au BéCé Une fois n'est pas coutume, c'est le basket conjugué au féminin qui devrait retenir prioritairement l'attention des amateurs de basket et ce, tant en P1 qu'en P2. Chronologiquement, c'est ce soir (18h30) que les « Sang et or » de Jean-Philippe Derycke « jouent gros ». Comprenez par là qu'en allant gagner à Blaregnies, les leaders estaimpuisiennes mettraient leurs adversaires à trois défaites avec, qui plus est, un average favorable. Autant dire que...

« Oh la pas trop vite clame le précité devant un tel optimisme. Le championnat est encore bien long et nous allons perdre Cornelius qui nous apporte beaucoup durant tout le second tour. Certes le fait que Kain ne peut monter et a battu coup sur coup Péruwelz et précisément Blaregnies nous fait le plus grand bien mais.... » Il y a en effet un mais qui renforce la prudence de JiPé : ses joueuses veulent certes monter au sein de l'élite hennuyère mais ne s'entraînent pas en conséquence. « J'ai dû annuler la séance de mercredi et je verrai qui sera là vendredi : moche très moche d'autant plus que nous n'avons plus disputer de match sérieux (c'était face et à Blaton) depuis le 22 novembre. Et comme manque de compétition est synonyme de manque de rythme, gare à l'entame de ce match. » De fait, pas la préparation idéale pour un tel choc et donc prudence compréhensible dans les rangs du BéCé.