Les boues de Malmaison en mode « pause »

Ce lundi, en commission des Travaux publics, le ministre Benoît Lutgen, en réponse à une question du député Jean-Luc Crucke (MR, Frasnes), a apporté un peu de clarté dans le dossier des boues de Malmaison.

Oui l'adjudication a bien été annulée par le ministre Daerden alors qu'il était en charge du dossier. Non le projet n'est pas vraiment abandonné. Disons qu'il est en mode pause en attendant les conclusions de l'étude en cours. Celle-ci vise à voir s'il existe des alternatives sérieuses au projet de regroupement des boues de dragage sur le site de Malmaison.

Mais M. Lutgen a aussi déclaré, en guise d'introduction, qu'il était essentiel d'avoir ce type de site dans notre région, pour des raisons à la fois économiques et environnementales. Surtout lorsque se profile à l'horizon un chantier immense pour les Voies navigables.

Dans sa réplique, M. Crucke a prévenu Benoît Lutgen qu'il devait s'attendre à une mobilisation des riverains du site. Une mobilisation que le député comprend, lui qui a pu se rendre compte de visu du caractère environnemental exceptionnel du site de Malmaison.

« La solution ne serait-elle pas de déplacer le projet vers un autre endroit moins intéressant sur le plan environnemental ? » s'est interrogé le député.