Euphorie, nostalgie ou espoir ?

Si la dernière journée du championnat provincial a suscité un grand intérêt, il devrait en être de même ce soir et demain. Chaud chaud, ici ou là

Hermann LINGG

Rencontres toujours rythmées, souvent équilibrées mais aussi parfois (trop) nerveuses, rencontres ne manquant ni d'intensité ni d'attrait, ce championnat est plus passionnant que jamais. Que ce soit au sein de l'élite hennuyère tant masculine que féminine ou encore dans la plupart des divisions inférieures (où la qualité de jeu s'est fameusement améliorée), les week-ends se suivent et se ressemblent.

Au menu de cette sixième journée, septante-quatre rencontres dont un tiers concerne nos équipes régionales. Alors, euphorie, nostalgie ou espoir ? Blaton « la » belle surprise Voilà bien des questions qu'on ne se pose pas du côté d'Estaimpuis : les « Sang et or » prennent les matchs comme ils viennent, jouent sans pression et... gagnent. Les voilà déjà avec treize points sur les quinze possibles tout comme les basketteurs de Blaton qu'ils ont précisément « invité » ce dimanche après-midi (17h). Les Moors, Bidotti et consorts n'ont jamais perdu que face à Soignies lors de la seconde journée (et encore d'un - petit - point). Pour des néo-promus qui, c'est classique, ne parlaient que de maintien avant l'entame de la compétition, les voilà sur un nuage où ils semblent d'ailleurs bien accrochés. Aller dompter les « Léopards » en la salle Jean-Pierre Fröhlich leur est-il possible ? « Hormis le fait qu'on a gagné nos trois matchs en déplacement - et donc pouquoi pas un quatrième - on n'a pas encore rencontré des équipes du Top ou présumées telles. Le BéCé ? Oui on peut le battre encore qu'on a peu de repères. Des surprises, il y en a chaque week-end. Signons donc celle de celui-ci. On avance dans la continuité comme l'an dernier. Au complet là-bas ? Il n'y a jamais que la participation de Sébastien Lamborelle qui est incertaine car il coache les Stambrugeoises sur le coup de 15h30 à Mons », nous avoue Thierry Bourlet.

Maffle sur sa lancée ?

Si Blaton est la belle surprise en P1, Maffle l'est tout autant en P2 où la situation en tête du classement ne devrait pas changer. On voit en effet mal les Templeuvois se faire piéger à domicile ce soir (20h30) et /ou Péruwelz coïncer (même heure) à Boussu. Et comme Flénu ira gagner à Saint-Ghislain, les... Mafflois garderont cette belle quatrième place qui est la leur.

Avancer cela, c'est les voir rentrer victorieux de leur visite chez les « Loups » louviérois détenteurs (avec les Cellois de Serge Boitte) de la peu glorieuse lanterne rouge : pas le moindre succès à ce jour. « D'accord ils n'ont encore rien gagné mais prudence d'autant qu'ils évolueront sous la conduite d'un nouveau coach, Duez, et qu'ils voudront lui montrer ce qu'ils valent individuellement. Prudence encore car Thibaut Péridaens, l'un de mes bons marqueurs actuels, risque de ne pas être arrivé pour l'entre-deux initial, car retenu à Luttre avec ses cadets. Outre la punition encourue à Péruwelz, notre collectif a régulièrement fait la différence face à des équipes à notre portée. Prenons donc ce qui est prenable actuellement », paroles du coach Philippe Lecomte.

Supporters, tous au poste.