Bon test pour nos régionaux

Un grand prix qui n'a plus son « aura » d'antan mais qui a servi de test pour les nageurs présents avant les premiers gros rendez-vous.

L'Entente des nageurs louviérois organisait dimanche son Grand Prix Léon Hecq pour la seconde fois dans sa piscine olympique. Les responsables du club avaient enregistré l'engagement de treize clubs dont dix du Hainaut et trois de la région de Bruxelles. Les Barracudas et Dauphins de Bernissart (BDB) et les Espadons de Leuze Natation (ESP) représentaient la natation régionale.

Le niveau de la compétition était moyen mais les 206 participants venaient surtout pour améliorer des temps personnels en piscine de 50 mètres. Le programme proposé aux nageurs reprenait les courses de 100m dans les 4 nages et le 200m 4 nages pour les différentes catégories d'âge. Même programme sans le 100 mètres papillon pour les canetons.

1. Un BDB conquérant Les Barracudas et Dauphins de Bernissart s'étaient déplacés avec onze nageurs pour 32 départs chez les cadets, juniors et seniors. Pour cette compétition, le but recherché par Jacques Henrard n'était pas de réaliser des chronos « pointus » mais d'arriver au pic de forme dès novembre. Malgré cela, près de 50 % d'améliorations de chronos personnels ont été réalisés. Le BDB récolte huit premières places grâce à Josivan Cobbaut (3) qui revient à un bon niveau après de ennuis de santé, Jérémy Kurzak (2), Cédric Visée, Alexandre Grandio Quijada et Robin Sottiau. Au bilan, vingt podiums pour huit médailles d'or, sept d'argent et cinq de bronze.

2. Des Espadons parmi les meilleurs Quinze nageurs pour 45 départs formaient la délégation de l'Espadon Leuze Natation (ESP). Au vu des différents classements, on les retrouve le plus souvent parmi les premiers classés. Surtout que l'ensemble des nageurs obtiennent près de 70% d'améliorations de temps personnels. Mais une fois de plus, c'est la caneton 10 ans Lise Michels, avec ses trois succès, qui se révèle une excellente compétitrice pour les années futures. Amandine Harvangt, Léa Delbart et Benoit Anselain complètent la récolte des six premières places de l'ESP. Au bilan, onze podiums pour six médailles d'or, quatre d'argent et une de bronze.G.S.