Confirmer, se réhabiliter ou encore... décevoir ?

Déjà un derby en Régionale dames, une fameuse tête d'affiche en P1 masculine et une surprenante équipe de Blaton à suivre.

Hermann LINGG

Dès la journée d'ouverture, on a eu droit à quelques surprises de dimension et comme la joie des uns contrasta avec la déception des autres, on a déjà entendu des grincements de dents et de la pression pour certains joueurs.

En ce qui concerne les sociétaires de l'ASTE Kain, pas de souci à se faire car après ce qu'ils nous ont montré à Roux (54-91), il serait fort de café que Jean-Marie Populaire ne conduise pas ses nouvelles troupes vers une seconde victoire. Cette année, celles-ci ont une âme, tout le monde tire dans le même sens et fait preuve de discipline aux entraînements comme samedi en match officiel. « Oui on a bien joué en se dégageant bien vite au marquoir. Libérés nerveusement, nos joueurs ont pu donner libre cours à leur talent individuel tout en appliquant du mieux qui soit les systèmes offensifs. Un tout autre adversaire nous rend visite ce samedi (NDLR : 20h15). Cleymans, Paturiaux et coéquipiers de Mont-sur-Marchienne sont comme nous cités comme candidats au play-off, si pas directement au titre. On les reçoit au bon moment vu les suspensions encourues fin de saison dernière au CBH par trois de leurs joueurs et non des moindres. Leur banc est donc limité et comme les précités ont 35 ans et plus... Ils ne m'ont guère séduit à Estaimpuis mais un match n'est pas l'autre. Ceci dit, à domicile on n'a pas le choix, on doit gagner. Point ! », précise Eddy Moine.

Propos identiques dans le chef de Micky Renaut, assistant-coach de Blaton, équipe qui s'est permise de surprendre le CBH sur ses terres (85-103). Ce dimanche (13h30), il sera, une fois n'est pas coutume, aux côtés de Christian Thiry. « Jean-Paul Semet est retenu par ses obligations professionnelles mais qu'à cela ne tienne, l'équipe tourne bien sous la conduite tantôt de Maxime Caulier, tantôt de Luigi Bidotti. Pour notre premier match à domicile, on ne peut décevoir nos supporters : on doit s'imposer face à Soignies. »

« Le » choc du week-end

Il devrait y avoir du monde ce soir (18h15) au Gymnase de Stambruges. L'équipe de Sébastien Lamborelle entame son championnat par un solide derby. Pas dans de bonnes conditions. « Quaregnon n'a pu nous accueillir dans sa salle et donc pas de match. Comme notre préparation d'avant-championnat a été perturbée par bon nombre d'indisponibilités, ne me demandez pas où est mon équipe. Jugement impossible ! » De la confiance par contre dans le chef de Stéphane Vantieghem et ses joueuses de Tournai Mini. Nous n'en voulons pour preuve que le plantureux succès acquis face à Ganshoren (70-45) avec un danger venant de partout, avec quatre filles à dix points ou plus. Et comme Loredana Collura, qui relève de blessure, va réintégrer le noyau, le coach précité aura l'embarras du choix au niveau des rotations. Histoire de maintenir un rythme infernal, histoire de presser tant et plus sur la porteuse du ballon en zone défensive. Six sur six en vue ?