La Wallonie picarde, une terre d’accueil pour l’habitat léger ?

À Belœil, les autorités communales montrent un esprit d’ouverture au sujet de l’installation de yourtes, tiny houses… pour autant que le cadre légal soit respecté.

Pierre-Laurent Cuvelier
 Certaines Communes sont encore frileuses à l’idée d’accueillir des logements alternatifs.
Certaines Communes sont encore frileuses à l’idée d’accueillir des logements alternatifs. ©ÉdA

Ces dernières années ont vu l’émergence d’un nouveau type de logements pour les citoyens à la recherche d’un retour à l’essentiel et d’un mode de vie plus sain et respectueux de l’environnement.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...