Brugelette: des employés de Pairi Daiza s’engagent pour la nature au Sénégal

Un groupe de collègues du parc animalier Pairi Daiza lance un projet de protection de l’environnement. Un départ pour le Sénégal est programmé en janvier 2024.

La Rédaction de L'Avenir
 Originaire de Stambruges, Lionel Croes a embarqué des collègues dans cette belle aventure.
Originaire de Stambruges, Lionel Croes a embarqué des collègues dans cette belle aventure. ©- Com

Cette chouette initiative a démarré par quelques échanges autour d’une proposition émise, l’été dernier, par le président de l’ASBL Solidarité Belgique Sénégal, Lionel Croes. Le Belœillois, employé au sein du célèbre parc Pairi Daiza, a réussi à fédérer plusieurs de ses collègues pour mener à bien un projet nature. L’objectif premier de cet élan de solidarité est de venir en aide aux populations locales des régions côtières du Sénégal, notamment du village de Toubab Dialaw.

L’instigateur du projet s’envolera, en compagnie de collègues de travail, pour ce pays d’Afrique de l’ouest en janvier 2024. "Les plans d’action visés lors de ce voyage portent sur l’interaction auprès des pêcheurs mais surtout auprès de la jeune génération à la compréhension du danger immédiat de la pollution des océans par les plastiques, de la déforestation des mangroves, des menaces d’extinction d’espèces animales au Sénégal comme les lycaons (des chiens sauvages) ou les gazelles de Dama", explique-t-il.

Un roman pour sensibiliser au sort du lycaon

Réalisateur du film Sama Rak présenté lors du Ramdam Festival, Lionel Croes manie aussi la plume avec brio. Récemment, il a publié le premier tome d’une saga baptisée Le Lion Noir ; les bénéfices de ses écritures sont reversés aux projets de Solidarité Sénégal en vue de la construction de puits, de classes…

En amont de ce périple, le jeune homme originaire de Stambruges lancera, en ce mois de novembre, un atelier d’écriture pour la publication de Sama Rak – La légende du lycaon. "À travers ce t ouvrage, nous voulons conscientiser la population au risque de disparition de ce canidé africain", précise l’auteur. Les rentrées financières liées à sa vente reviendront au projet de construction d’un centre de sensibilisation au Sénégal.

Un groupe Facebook (Projet nature Solidarité Belgique Sénégal) rend compte des différentes activités proposées par les bénévoles engagés dans le projet.

La vente de pizzas, de romans et de badges a déjà permis l’ouverture d’une cagnotte de plus de 2 500 €. Et ce n’est qu’un début puisque l’agenda de ces 15 prochains mois s’annonce chargé avec la parution d’un calendrier de balades mensuelles, la participation à deux marchés de Noël à Stambruges, la vente de bracelets, porte-clés, thé, tableaux, etc. Une boutique en ligne a même été créée au profit de l’association ( ww.comelion.com).

Infos: www.solbelsen.org