Lum’rottes, la « nuit magique » de Quevaucamps

Villageois, foyer culturel et partenaires ont invité le public à partir à la découverte de différents mondes et de créatures déjantées à Quevaucamps.

Geoffrey Devaux

Lutins, sorcières, échassiers: ils et elles étaient là pour guider les promeneurs entre les différents mondes disséminés dans cette "Nuit des Lum’rottes 2022" organisée par le foyer culturel de Quevaucamps avec les villageois et des partenaires comme la Compagnie sur le fil et l’ASBL La Bonneterie.

Pendant deux heures, en choisissant leur propre itinéraire grâce à une carte, les participant(e)s ont pu déambuler à travers ces mondes magiques et artistiques.

Les enfants de l’école fondamentale autonome Bernard Duhant de Quevaucamps invitaient par exemple les gens à venir sculpter et décorer leur Lum’rotte tout en poussant la chansonnette, le tout sous le regard expert de Marcel Verpoort.

Toujours bon pied bon œil à 84 ans, cette mémoire vivante des Lum’rottes n’est jamais avare de conseils et astuces. "Cette année, en fonction des différentes demandes, j’ai dû évider plus de 1 000 betteraves. Au fil des ans, j’ai conçu des outils spéciaux pour pouvoir les travailler et les sculpter. Certaines ont une double face. Quand vous les regardez, elles vous disent bonjour. Vous les retournez et elles vous disent au revoir. Ah oui, mes brevets sont gratuits", lançait Marcel avec le sourire avant de poursuivre son chemin.

Les installations ayant servi de décors aux différentes scènes resteront en place jusqu’au 6 novembre inclus.

Autel des morts

Par ailleurs, les joyeux jardiniers ont installé dans la grange à Gisèle et Florimond (potager collectif) de la rue Ferrer (53 bis), une offrande aux morts dans l’esprit de ce qui se fait au Mexique au moment de la fête des morts.

"Ici, nous avons conçu cet autel des morts avec nos propres objets, photos, textes, souvenirs et idées créatives, indique l’artiste Paule Ma. Nous souhaitions honorer nos morts et célébrer les liens qui unissent morts et vivants. En face est installé l’arbre des souhaits et des engagements pour l’avenir: la voix de ceux qui vont de l’avant, vers demain."

Le public est invité à découvrir l’autel des morts et à y fournir une contribution au moyen d’une photo, d’un objet, d’un souvenir, d’une fleur en papier, d’un engagement pour l’avenir.

Il sera encore accessible ces mercredi 2, jeudi 3 vendredi 4 novembre après-midi ainsi que pendant le mois de novembre. Prenez contact avec Paule au 0477/225647 ou sonnez chez la voisine, au n°53.