Aubechies: il a plu à l’intérieur de la magnifique église romane

Les fortes intempéries du 19 mai dernier ont causé des dégâts à l’édifice classé, déjà ciblé par une restauration de sa toiture.

Pierre-Laurent Cuvelier
Aubechies: il a plu à l’intérieur de la magnifique église romane
©ÉdA

Le projet de rénovation de la toiture de l’église Saint-Géry d’Aubechies revient régulièrement sur la table du conseil communal de Belœil. Il y a un peu plus d’un an, Benoît Delplanque, conseiller "Pour l’Avenir", avait interrogé la majorité sur la non-attribution du marché public, et ce quatre ans après les premières démarches administratives…

 L’église Saint-Géry, un édifice classé datant du XIe siècle.
L’église Saint-Géry, un édifice classé datant du XIe siècle. ©ÉdA

" Vous aviez alors répondu que la société française avait jeté le gant et que l’auteur de projet avait été invité à rédiger un rapport d’attribution du marché et à proposer une autre firme spécialisée. Qu’en est-il aujourd’hui? "

Les violents orages du 19 mai dernier n’ont pas épargné l’édifice religieux, l’eau s’étant infiltrée à l’intérieur du bâtiment. Pour Benoît Delplanque, qui s’est montré quelque peu inquiet, l’enjeu est de préserver ce patrimoine d’exception essentiel pour le développement touristique et économique de l’entité princière.

L’église romane d’Aubechies, qui date du XIe siècle, peut être considérée comme l’une des plus belles de la région.

L’offre remise par la seconde entreprise spécialisée a été analysée par le collège mais elle a essuyé deux avis de légalité du directeur financier. " Il y avait des manquements de références qui avaient été sollicitées dans le cahier des charges. Des contacts ont été noués avec la société, qui a toutefois fourni des informations insuffisantes ", explique l’échevin des Cultes, Michel Dubois.

Des études sur la toiture avec un drone

Deux options se présentaient alors pour la Commune de Belœil: relancer toute la procédure ou s’orienter vers un avenant au contrat de l’auteur de projet. C’est cette dernière solution qui a été retenue. " On a reçu une proposition d’avenant le 7 juin qui nous agrée et doit prochainement être validée par le collège ", signale M. Dubois.

Une réunion associant les autorités, l’AWaP, le bureau d’étude et l’auteur de projet a eu lieu récemment " afin de vérifier la pertinence du cahier des charges et ainsi obtenir une offre financière. "

Sur la question de l’état sanitaire de l’église Saint-Géry, une première étude menée avec l’appui d’un drone a été effectuée en février, puis une seconde après les intempéries du 19mai.

" Nous espérons bien entendu que les dommages occasionnés à l’édifice ces derniers mois feront l’objet d’une intervention de la compagnie d’assurance s", précise l’échevin des Cultes. " On se donne donc rendez-vous l’année prochaine en espérant des avancées significatives dans ce dossier ", a ponctué Benoît Delplanque, qui siège dans l’opposition.