Le chantier de la Grange à Belœil, trop dangereux?

La firme en charge des travaux de réhabilitation de la salle communale a reculé, estimant que la seconde phase était trop dangereuse pour ses ouvriers.

Pierre-Laurent Cuvelier
 Sur la liaison paysagère, la Grange est fermée depuis 5 ans.
Sur la liaison paysagère, la Grange est fermée depuis 5 ans. ©ÉdA – 6052056023 

"L e dossier de la Grange, on pourrait en écrire un roman. " Depuis sa fermeture en 2017, suite à des déformations décelées au niveau de sa charpente, de nombreuses péripéties ont jalonné le projet de réfection de cette salle communale.

Le Premier échevin Michel Dubois a récemment fait le point de la situation suite à une interpellation du conseiller de l’opposition Alain Carion. " Où en est-on dans ce dossier, sachant qu’un petit montant a été prévu en modification budgétaire? ", demande l’ancien bourgmestre libéral.

La Commune de Belœil avait attribué un marché de travaux destinés à consolider une partie du bâtiment, implanté sur le site de la liaison paysagère.

L’entreprise désignée a cependant fait marche arrière pour la seconde phase du chantier. " Depuis deux ans, c’est assez compliqué. On a repris des contacts car nous souhaitons avancer au plus vite. La salle La Grange est en effet fortement sollicitée ", souligne Michel Dubois.

L’entreprise a été sanctionnée

Le directeur général, Stéphane Dramaix, a évoqué plus en détail les raisons de la mise en stand-by des travaux. " La deuxième partie nécessite le placement d’un échafaudage spécifique. La firme a néanmoins estimé que le travail à réaliser était trop dangereux pour son personnel. Mais nous n’avons reçu aucune explication. "

Les autorités communales ont pris des mesures en envoyant un PV de carence et en facturant les retards à l’entrepreneur. " Avant d’entamer les travaux à la Grange, on avait fait appel à une société spécialisée pour mener une étude avec un scan en 3D. L’objectif était de voir à quel endroit le bâtiment avait bougé.Cette même société a lancé le même travail il y a quelques semaines; on attend son rapport", précise M. Dramaix.

Depuis lors, les résultats sont tombés et ils sont plutôt rassurants. La Commune a appris que l’état de la salle de réceptions ne s’était pas détérioré. Une bonne nouvelle qui permettra de faire avancer le projet de restauration de ce bel édifice, qui ne manque pas de cachet.