Alessi Massart, espoir du tennis de table

Alessi, fils de Sébastien Massart et Aurore Raulier, tous deux anciens série A, progresse très bien mais aussi très vite. Il vient de fêter ses 12 ans.

Philippe DE CONINCK
Alessi  Massart,  espoir  du  tennis  de  table
Alessi Massart, 12 ans et B6, joueur en régionale à Basècles suit avec plaisir et motivation les entraînements dirigés. ©ÉdA – 4027456498

Il est rentré en première secondaire à Mons en tant qu'élite sportive. Il apprécie le français et la géographie. Il est dispensé des cours de latin et de gym (8 heures par semaine) pour s'entraîner de façon intensive avec Michel Salsac, entraîneur provincial et national: «Je suis huit séances de deux heures à la table et deux séances de deux heures de physique par semaine. J'ai entraînement tous les jours sauf le vendredi, interclubs le samedi et les compétitions individuelles le dimanche, nous raconte Alessi. Mes parents m'ont encouragé à faire du sport mais ne m'ont pas imposé le tennis de table. J'ai joué au basket et au tennis. Il y avait une table de ping-pong dans mon club de tennis, j'ai essayé et je me suis très vite pris au jeu. J'ai ensuite suivi mes parents au club de Basècles où je me suis inscrit en 2013. Depuis, je ne peux plus me passer du tennis de table!» Alessi suit une courbe de progression impressionnante! Il est passé de non-classé à B6 en quatre ans en commençant en cinquième provinciale pour jouer en Wallonie-Bruxelles cette année. Il fait partie des sélections provinciales et nationales. Et il participe aux tournois «minimes» belges et internationaux. Après plusieurs places de demi-finaliste et de finaliste, il a gagné début janvier les internationaux de Lorraine en minimes 1. Il occupe actuellement la dixième place au ranking européen. Il fait partie des cinq minimes européens sélectionnés sur base de critères très stricts pour participer à des stages internationaux en 2018.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...