Il a fallu de l'Oxygène pour les finances de la Ville d'Ath

Le budget 2023 de la Ville d’Ath, équilibré grâce au plan Oxygène, a été approuvé. Sans surprise, l’opposition s’est abstenue.

F.H.
 L’échevin des Finances, Christophe Degand (MR) insiste sur les "fautes de gestion du passé".
L’échevin des Finances, Christophe Degand (MR) insiste sur les "fautes de gestion du passé". ©L'Avenir - F.H. 

Les mesures du plan de gestion portent des fruits, mais aujourd’hui, ce sont les aides du plan Oxygène de la Région wallonne (des prêts pour financer des dépenses ordinaires) qui permettent à la Ville d’Ath de maintenir la tête hors de l’eau. Sans cette aide (11,7 millions € pour 2023), le budget présenterait un mali de quatre millions € à l’exercice propre. "Et nous nous attendions à pire" précise Florent Botte, le directeur financier. Avec le solde de l’aide Oxygène 2023 (7,6 millions €), le collège communal s’est gardé une provision pour le budget de la zone de police (un budget en voie de finalisation) et le remboursement anticipé d’emprunts.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...