Yanick Doyen est le nouveau directeur musical de la fanfare d'ormeignies

Le " mercato d’hiver " sur le plan musical a bien eu lieu avec le départ de Cédric Degouys, le chef démissionnaire de la fanfare d’Ormeignies, " transféré " à l’harmonie Union de Lorette d’Ath et l’arrivée à Ormeignies de Yanick Doyen, de Petit-Dour. Cette candidature retenue suite à l’appel lancé en novembre dernier pour diriger la société ormeignienne.

W.P.
 Yanick Doyen a tracé une brillante carrière musicale.
Yanick Doyen a tracé une brillante carrière musicale. ©Com. 

Yannick Doyen, 60 ans, issu d’une famille de mélomanes n’est certes pas le premier venu en exhibant un parcours musical éloquent. En tant que clarinettiste, il a enseigné dans diverses académies dont celle d’Ath de 1983 à 1985.

Sa carrière professionnelle de musicien s’est déroulée en majeure partie au sein de musiques militaires telles les Chasseurs Ardennais à Arlon, la Marine à Ostende et la Force Aérienne à Beauvechain de même aussi qu’à la Musique de la Gendarmerie à Bruxelles (1987-1995).

Retraité de la Défense depuis le 1er avril 2019, il dirige depuis mai 2008 l’Union Musicale de Petit-Dour et depuis août 2021 l’harmonie "Music’All" de Havré. Ce qui ne l’empêchera pas de s’adonner entièrement à sa nouvelle direction artistique à Ormeignies dès la reprise des répétitions hebdomadaires prévue le 7 février prochain. Et comme devait si bien le faire remarquer Olivier Bohème, le président de la société musicale ormeignienne: "Avec son parcours conséquent autant qu’éloquent, notre nouveau chef m’apparaît pragmatique, abordable et flexible, prêt à s’investir pour notre fanfare en espérant qu’il apportera un nouveau souffle à notre société".

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...