L’élection Miss Ath, c’est terminé ?

L’Association des commerçants a décidé d’interrompre l’organisation de l’élection Miss Ath, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

P.F.
 Jade Dubois représente la Ville d’Ath depuis 2019; elle a rendu sa couronne récemment.
Jade Dubois représente la Ville d’Ath depuis 2019; elle a rendu sa couronne récemment. ©ÉdA

L’Association des commerçants a annoncé qu’elle mettait l’élection Miss Ath "en pause pour le moment". "Cela fait déjà plusieurs années que notre association n’est pas en superforme", indique Nicolas Langhendries, le président de l’ACA. "La crise sanitaire en a malheureusement remis une couche. Il a fallu faire des choix parmi la dizaine d’activités que nous organisons durant l’année. " L’association ne s’en est jamais cachée: la soirée d’élection des Miss représente un coût important pour l’ASBL. "Miss Ath est une organisation de prestige, qui nous a toujours coûté financièrement, mais dont le but était de mettre en avant les jeunes filles de la région. De nos activités, cette dernière est celle qui correspond le moins avec notre but social, qui est de développer le commerce local. C’est une soirée qui a pris de plus en plus d’ampleur au fil des ans. " Initialement appelé "Miss foire" – car il débutait traditionnellement lors de la foire commerciale – l’événement a pris la dénomination "Miss Ath" en 1997 sous l’impulsion de Guy Spitaels. L’organisation de l’événement est passée "de mains en mains" années après années, et depuis 2019, Axelle Barbaix chapeautait la "Miss et sa dauphine". "Nous avons eu de la chance de pouvoir compter sur le bénévolat de chacun pour maintenir cette organisation sur les rails et toujours, en la tirant vers le haut."

« Un engouement sans faille ? »

Selon le président de l’ACA, l’élection attirait chaque année toujours autant de candidates: "Nous ouvrions les candidatures à la foire commerciale et en général, nous recevions chaque année une dizaine de candidatures. Je pense que les gens sont encore friands de ce type d’événement. Notre élection était l’occasion de mettre les filles de notre région en valeur, et d’ailleurs, elles gardent toutes un très bon souvenir de leur aventure. Celle-ci leur a permis de nouer de belles amitiés, de prendre plus d’assurance, de se mettre en avant tout en représentant notre ville."

L’Association des commerçants ne tire pas un trait définitif sur l’événement: "C’est une page qui se tourne, mais nous ne refermons pas le livre. Il n’est pas exclu que ce projet soit remis en place dans le futur, peut-être dans le cadre d’une collaboration avec un autre organisateur."

« Des souvenirs mémorables »

Jade Dubois, Miss Ath 2019 et Marie Godfrin, sa dauphine ont remis leurs écharpes, après trois années de "règne". Elles gardent un souvenir mémorable de leur élection. "Miss Ath m’a apporté beaucoup, et notamment de nouvelles rencontres et une amitié avec ma dauphine Marie, mais aussi une confiance en moi", indique Jade Dubois. "Malheureusement, mon règne s’arrête là. J’ai été fière de pouvoir représenter durant trois années la belle Cité des Géants. Comme je le dis souvent, je ne suis peut-être pas athoise de naissance mais bien de cœur."

L’aventure a permis à Marie Godfrin de se "découvrir en tant que femme". "À l’époque de mon élection je n’avais que 17 ans maintenant j’en ai bientôt 21. Ça a été un combat personnel pour arriver à celle que je suis aujourd’hui et je suis très contente que Miss Ath en fasse partie. Certes nous n’aurons pas notre découronnement, tant attendu, après tout ce temps mais ça reste une belle aventure qui a été importante pour moi."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...