Magali Dereppe (directrice de la Maison culturelle d’Ath) : « La transition se passe de façon naturelle et fluide »

Faire partie de l’équipe de la MCA depuis plus de vingt ans a-t-il facilité la transition ?

Audrey Ronlez
 Magali Dereppe est à la tête d’un des plus gros centres culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles (36 ETP).
Magali Dereppe est à la tête d’un des plus gros centres culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles (36 ETP). ©L’Avenir – F.H. 

Avant ma nomination, il y avait beaucoup d’inquiétudes dans l’équipe de ne pas savoir qui allait reprendre la direction. Engelbert était là depuis trente ans et le changement peut légitiment faire peur. Tout en apportant ma touche personnelle et mes compétences, ma volonté a toujours été d’assurer la continuité et de consolider le travail déjà sur les rails. Cela se fait de manière très naturelle et fluide, notamment grâce à ma connaissance de l’institution et du territoire. C’est très agréable car de nombreux collègues sont spontanément venus me voir pour m’expliquer leur façon de travailler, échanger et m’informer.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...