Le Athois frappe sa moitié et tutoie la présidente du tribunal de Tournai… qui lui remonte les bretelles !

Raymond (prénom d’emprunt), 73 ans, s’est fait remonter les bretelles par la présidente, tout simplement parce qu’il semblait banaliser les faits qui lui sont reprochés, en l’occurrence avoir frappé sa femme à Ath le 15 août 2021.

G.Dx.
 Il dit d’abord avoir giflé son épouse puis reconnaît l’avoir frappée avec une bouteille en plastique vide...
Il dit d’abord avoir giflé son épouse puis reconnaît l’avoir frappée avec une bouteille en plastique vide... ©EdA - 201353394316  (ph prétexte)

"Je lui ai mis une gifle. Je n’ai pas ce tempérament violent." Or, la victime avait indiqué avoir reçu des coups de bouteille. "Elle a beaucoup de problèmes de santé. Nous sommes toujours ensemble et elle vous a envoyé une lettre", avance le prévenu.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...