Ath: la bouffée wallonne d’oxygène viendra du nord

C’est finalement une banque hollandaise qui va aider les communes wallonnes (dont Ath). Mais elles n’ont pas le choix.

F.H.
 Christophe Degand, échevin des Finances, note que la Ville n’a pas trop le choix: elle doit souscrire au Plan Oxygène.
Christophe Degand, échevin des Finances, note que la Ville n’a pas trop le choix: elle doit souscrire au Plan Oxygène. ©L'Avenir - F.H. 

Au début de cette année, la Ville d’Ath a souscrit au "Plan Oxygène" proposé par la Région afin d’aider les Communes au bord de l’asphyxie financière. Concrètement, et pendant cinq ans, les Communes peuvent emprunter annuellement pour couvrir des dépenses ordinaires. "Cet octroi est destiné à couvrir le paiement des charges de pensions, les cotisations de responsabilisation ainsi que le déficit induit par une augmentation d’autres dépenses de transfert" rappelle l’échevin des Finances, Christophe Degand (MR).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...