Le Athois n'hésite pas : "Si on me condamne, je serai obligé d'encore vendre de la drogue pour payer mes amendes"

Âgé de 47 ans, Denis (prénom d’emprunt) comparaissait à la barre du tribunal correctionnel pour des faits de stupéfiants.

Margaux Piron
 Le prévenu a précisé à la juge qu’il gagnait 10 euros par gramme vendu; le trafic lui aurait rapporté près de 50000€
Le prévenu a précisé à la juge qu’il gagnait 10 euros par gramme vendu; le trafic lui aurait rapporté près de 50000€ ©ÉdA – 203455377676 

De janvier 2019 à mai 2022, le prévenu aurait détenu et vendu du cannabis pour l’énorme somme de 49 500 euros ! C’est grâce à plusieurs personnes, se procurant leur drogue auprès de Denis, que le dossier a été ouvert. Après de nombreuses observations de la part des services de police, une perquisition a été menée au domicile de l’homme où de l’argent et du cannabis ont été retrouvés.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.