Une fête pour inaugurer les fascines de la Dendre à Ath

La fédération halieutique et piscicole de la Dendre organise la fête de la Dendre, lors de laquelle les nouvelles fascines seront inaugurées.

Pauline FOUCART
 À Ath, c’est le long du canal Ath-Blaton que des fascines ont été installées.
À Ath, c’est le long du canal Ath-Blaton que des fascines ont été installées. ©ÉdA – 60129947975 

Ce samedi 20 août sera chargé en inaugurations… En effet, la passerelle métallique reliant le faubourg de Mons au quartier de la gare et ses abords, sera inaugurée, ce prochain samedi (vers 10h). La "Promenade Guy Spitaels" fera également l’objet d’une inauguration, cela 10 ans après la mort de l’ancien bourgmestre athois. Les autorités et quelques personnalités politiques termineront leur "promenade" aux abords du canal Blaton-Ath, au square des Locomotives, où la première "Fête de la Dendre" est organisée par la Fédération halieutique et piscicole du sous-bassin de la Dendre. " L’idée est d’inaugurer les fascines végétalisées installées depuis deux ans sur le sous-bassin de la Dendre", indique André Doumont, le président de la fédération. " L’an dernier, nous avons installé plus de 77 mètres de fascines à Lessines, le long de la Dendre. Cette année, nous en avons installé 75 mètres à Ath, le long du canal Ath-Blaton. En tout, cela représente 152 mètres de fascines sur la Dendre et le canal." Ces éléments végétalisés présentent des intérêts pour le développement de la biodiversité. " Les fascines offrent des sites de pontes pour les poissons, là où ils sont presque inexistants. Il s’agit de paniers métalliques accrochés aux berges, souvent dans les milieux urbains, où il n’y a pas beaucoup de frayères. À l’intérieur des fascines se trouvent des rouleaux de coco, dans lesquels des plantes héliophytes ont été préalablement installées. Celles-ci ont des racines qui pendent dans l’eau, ce qui permet aux poissons d’y pondre leurs œufs." Ces éléments sont bénéfiques pour la reproduction des poissons, mais pas uniquement. " Les fascines attirent aussi les insectes aquatiques, les batraciens ou encore certaines espèces d’oiseaux. On parle de renaturation de milieux urbains." Ces dispositifs représentent en plus un atout esthétique considérable en milieux urbains.