Le cimetière d’Irchonwelz (Ath) vandalisé

Le cimetière d’Irchonwelz a été vandalisé. Le constat a été effectué ce lundi. Des tombes ont été endommagées. Un lien avec le méfait commis sur la ligne ferroviaire ?

-
 Les services communaux athois sont intervenus afin d’évacuer les débris dès ce mardi matin.
Les services communaux athois sont intervenus afin d’évacuer les débris dès ce mardi matin. ©EdA - 6059492692

La Ville d’Ath a annoncé ce mardi que le cimetière d’Irchonwelz avait été vandalisé. "Ce lundi 4 juillet, nous avons constaté un acte ignoble au cimetière d’Irchonwelz" indique le communiqué.

"Plusieurs tombes et/ou les objets qui les personnalisent ont été dégradés. Les services de police ont été contactés et une enquête est en cours."

"Nous mettons tout en œuvre pour identifier les familles concernées afin de les prévenir personnellement de cet acte odieux. Elles peuvent également prendre contact avec notre service État civil au 068 68 10 70 – ou via le mail etat.civil@ath.be si elles constatent la disparition de souvenirs."

"La Ville d’Ath s’associe à elles face à cette souffrance qui s’ajoute à celle de la perte d’un être cher."

Barrière «Nadar» sur les rails

Ce méfait au cimetière semble lié à un autre incident survenu lundi, vu la proximité géographique des lieux concernés (la voie ferrée longe le cimetière).

Lundi après-midi en effet, un acte de vandalisme a été commis sur la ligne ferroviaire Tournai-Bruxelles (L94). Un train roulant vers Leuze/Tournai a heurté une barrière "Nadar" à la hauteur du village d’Irchonwelz. L’objet avait manifestement été placé sur les rails par des délinquants.

Aucun blessé n’est à déplorer. "La barrière s’est retrouvée coincée sous le train qui s’est arrêté après l’avoir heurtée" indiquait la porte-parole d’Infrabel. Quelque 160 passagers se trouvaient à bord et ont été évacués; une opération encadrée par des agents de Securail. "Pour extraire la barrière, nous avons dû solliciter l’intervention d’un train de dépannage."

Déjà en 2008

Le cimetière d’Irchonwelz a déjà fait l’objet d’actes de vandalisme, voilà quelques années. Le dimanche 29 juin 2008, une habitante d’Ormeignies avait constaté que des dégâts importants avaient été causés dans le cimetière.