Instabilité de la Maison des géants : la rue de Pintamont, à Ath, fermée deux jours

La rue de Pintamont, à Ath, sera (partiellement) fermée ce jeudi suite à une intervention urgente à la Maison des géants.

Francis Hostraete
Audrey Ronlez

"Suite aux difficultés rencontrées sur le chantier qui jouxte la Maison des Géants et leur impact sur la façade du musée, la société Stabil doit procéder d’urgence à des travaux de stabilisation et de consolidation de deux bâtiments à la rue de Pintamont" indique la Ville d’Ath.

"Vu leur importance en termes de sécurité ces travaux se dérouleront malgré le marché ces jeudi 30 juin et vendredi 1er juillet."

"La circulation sera donc interdite au niveau de la rue de Pintamont entre le carrefour avec la rue de l’Industrie et celui avec la rue des Frères Descamps."

On sait que la Brasserie des Légendes mène un projet de rénovation/construction à côté de la Maison des géants, afin d’aménager un espace horeca qui fonctionnera en synergie avec le centre touristique et muséal.

Cependant, les sociétés à l’œuvre ont été confrontées à la présence de la nappe phréatique qu’il a été décidé d’abaisser. Les premiers travaux ont fragilisé la Maison des géants; des fissures sont apparues dans la façade, notamment.

Déterminés, mais pas têtus

En effet, la Brasserie des Légendes avait prévu d’exploiter le sous-sol pour y installer une cuisine. "Afin de respecter les normes en vigueur, nous devions prévoir une hauteur de 2,5 mètres" , précise Pierre Delcoigne, fondateur de la brasserie athoise.

" Malgré de bons sondages et un mois de pompage, nous avons dû nous rendre à l’évidence: on ne sait pas aller contre les forces de la nature."

Pas d’autre choix alors de passer au plan B. "Nous avions prévu une alternative et prendrons une décision ce jeudi. L’idée serait de faire une cave traditionnelle afin de ne plus être embêtés par la nappe phréatique et d’aménager les cuisines sous les toits. Cet endroit aurait dû être un espace de stockage pour l’Office du tourisme, mais nous leur laisserions alors la cave."

Des échanges de surfaces qui témoignent de la belle collaboration entre tous les acteurs du projet. "Tout le monde travaille de concert pour que cela se passe au mieux."

Solidariser les numéros 16 et 18

Les opérations ayant traîné, il n’a pas encore été possible de couler les fondations du nouveau bâtiment. "Il faut désormais sécuriser les lieux, notamment en vue de la Ducasse et du passage des chars qui causent de nombreuses vibrations. Après avoir étançonné les deux bâtiments voisins, il faudra renforcer les fondations de la Maison des Géants. En effet, lors des derniers travaux, des murs supplémentaires ont alourdi la structure sans modification aux fondations."

Il y aura tout d’abord une injection en sous-sol avant de passer à l’étape suivante. "Il s’agira de couler la dalle afin de solidariser définitivement les numéros 16 et 18 de la rue de Pintamont."

Les autorités confiantes

Le bâtiment communal qui abrite l’Office du tourisme est donc en mauvaise posture, mais pas pour longtemps.

"Tout est sous contrôle" , assure Bruno Lefebvre. Et le bourgmestre d’ajouter. "L’ingénieur en stabilité a déjà rendu un premier avis nous sommes confiants. Avec la solution mise en place jeudi et vendredi par la société Stabil, le bâtiment devrait être préservé."

On peut donc espérer une réouverture totale de la voirie à la circulation pour le week-end.

Le directeur de la Maison des Géants est tout aussi positif. "C’est un problème auquel nous sommes attentifs et que nous surveillons depuis un moment" , assure Laurent Dubuisson, qui n’est pas inquiet. "Même si le bâtiment part vers la droite, la question est prise en charge."

Trois mois de retard

Ces ennuis ont logiquement ralenti les travaux. "On a pris approximativement trois mois de retard ", assume Laurent Dubuisson. "On espère bien en rattraper une partie grâce à diverses opérations techniques et délicates qu’il ne faudra plus faire en passant au plan B.L’objectif est de finaliser le projet pour la Ducasse 2023."