La Société terrienne, un petit "caillou" dans la chaussure de la Ville d'Ath?

La Ville a querellé, en vain, le vote intervenu en juin 2019 lors

La Rédaction de L'Avenir
 Le STCSH a un siège le long de la rue Defacqz à Ath.
Le STCSH a un siège le long de la rue Defacqz à Ath. ©ÉdA – 601610040

Régulièrement, Bruno Montanari (Liste Athoise) interroge le collège communal d’Ath à propos des honoraires d’avocat avancés dans le cadre d’un dossier en particulier: celui d’un recours en justice de la Ville suite au vote intervenu lors de l’assemblée générale (juin 2019) de la Société terrienne de crédit social du Hainaut (STCSH). La Ville (et la majorité tripartite) a "perdu" tout représentant au sein de l’organe d’administration de ce guichet de crédit social, reconnu par la Société wallonne de crédit social (SWCS). Elle finance des projets dans tout le Hainaut, avec des sièges établis à Ath et à Frameries. La STCSH est présidée par Carine Delfanne (ex-PS) et dirigée par Frédéric Duvivier.