Des crues en images

Suite aux pluies abondantes tombées durant la journée de samedi et encore durant la nuit de samedi à dimanche, la Direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques indiquait dimanche très tôt en matinée que plusieurs cours d’eau et leurs affluents en Wallonie étaient en pré-alerte de crue. La Dendre et ses affluents étaient même placés en alerte de crue avant, dans le courant de la matinée, de repasser en pré-alerte suite à l’arrêt des précipitations.La Hunelle, située en amont de Chièvres, contient difficilement les .flots.

++ À ire aussi:VAL DE DENDRE Intempéries en Wallonie: un cours d'eau en crue et plusieurs en pré-crue (carte)

À Flobecq, la situation était pour le moins critique au Puvinage, proche du ruisseau d’Ancre et du Géron. "J’ai subi deux inondations en une semaine, indique Guy Trento, un riverain du Puvinage. Il y a eu de l’eau dans mes caves et des boues provenant du rieu qui débordait. Le jardin ainsi que les plantations ont été abîmés. Nous avons sollicité des sacs de sable il y a quelques jours et nous espérons les recevoir au plus vite."

Un peu plus loin, le Marais à l'eau a lui aussi été impacté. "Certains riverains m'ont dit qu'ils n'avaient jamais vu ça en 30 ans, poursuit Guy Trento. Des travaux d'égouttage pourraient aussi avoir aggravé la situation."

Du côté d’Ath et de Lessines, plusieurs voiries étaient recouvertes d’eau. C’était le cas rue Caluyère à Ogy, une zone souvent touchée en cas de pluie. A Ogy toujours, quelques prairies proches du ruisseau l’Ancre ont aussi été impactées mais sans trop de gravité.

La route était par contre inondée au niveau du Chemin des Pires à Papignies avec la présence du ruisseau le Trimpont. A Isières, le Chemin de la Placquerie, avec la Sille, était à nouveau envahi.

A Chièvres, la situation paraissait maitrisée. La Hunelle et la Petite Hunelle étaient en phase critique, avec des débordements ici et là dans des prairies, mais rien de catastrophique!

La Hunelle, située en amont de Chièvres, contient difficilement les .flots Suite aux précipitations des derniers jours, le débit de la rivière, ainsi que celui de la Petite Hunelle, a considérablement augmenté, débordant ici et là dans des prairies devenant ici et là des zones d'immersion temporaires. La situation est critique mais nullement catastrophique.