CYCLISME| «Plus d’excuse, cette fois!» , assure Maximilien Picoux

Fin de la semaine passée, la nouvelle est enfin tombée: Maximilien restera pro sur route, l’équipe française de Xeliss-Roubaix Lille Métropole l’ayant prolongé.

L.D.

«Un soulagement, avoue-t-il, même si je n’avais pas envie de m’apitoyer sur mon sort vu le contexte général. Des mecs du World Tour restent sur le carreau suite à la crise, des salariés, employés, ouvriers et indépendants perdent tous les jours leur job. Tout est si compliqué en ce moment. Mais j’ai signé et je peux me projeter vers 2021. Je n’aurai plus l’excuse d’une première année pro même si je n’ai fait que 17 courses en 2020 et si j’ai peu pris la température du peloton. Mais il faudra prester, faire des résultats, viser la victoire sur des épreuves classe 2 et non plus de simples accessits. J’aspire à y être.»