Des garanties pour les propriétaires

Une agence immobilière sociale agit comme un intermédiaire entre les propriétaires et les locataires à la recherche d’un logement.

F.H.

Son but: donner en location des biens répondant aux critères de salubrité à un public qui éprouve des difficultés à trouver un logement dans le marché dit «traditionnel». Une AIS doit être reconnue par le Fonds wallon du logement. Une trentaine d’agences sont reconnues en Wallonie.

L’AIS du Val de Dendre est hébergée dans des locaux des services communaux d’Ath.

Les loyers en vigueur via l’AIS sont moins élevés que sur le marché immobilier classique. En contrepartie, l’agence s’engage à plusieurs niveaux envers les propriétaires: gestion par l’agence, avec recherche d’un locataire et démarches administratives avec celui-ci; garantie du loyer (même en cas de vide locatif ou de loyer impayé par le locataire, etc.); suivi de l’entretien du bien par le locataire et remise en état en cas de dégradations; exonération ou réduction du précompte immobilier.

«Les propriétaires et locataires ne se connaissent pas, en fait» notent Sylvie Dumont et Léna Picron. «Pour les propriétaires, sécurité et tranquillité compensent aisément le petit " manque à gagner " lié à une réduction de loyer de l'ordre de 20 à 30% par rapport au marché classique.»

Notons aussi que des primes sont possibles afin de réhabiliter des logements destinés à une gestion via l’AIS. Les mandats de gestion avec les propriétaires sont de trois ans au minimum.

Pour être locataire via une AIS, il faut remplir deux conditions: ne pas être propriétaire d’un immeuble et ne pas dépasser un seuil sur le plan des revenus (27 400€ pour une personne seule; 34 200€ pour des personnes cohabitant; avec une majoration de 2 500€ par enfant à charge).

«Nous avons actuellement beaucoup de demandes pour des logements avec une chambre, émanant notamment de personnes isolées ou de familles monoparentales», soulignent les gestionnaires de l'AIS du Val de Dendre.