Bientôt un skate-park couvert à Antoing

Cette fois-ci...c'est la bonne. Un skate-park couvert sera aménagé pour les jeunes dans l'ancien hall-voirie de la Ville.

Frank Ghislain
Bientôt un skate-park couvert à Antoing
Les jeunes étaient en nombre… pour la bonne nouvelle: Antoing aura son skate-park. ©ÉdA

Samedi après-midi, une charte «Jeunesse de la commune d'Antoing», a été officiellement signée entre les responsables de la Ville et des représentants du projet «Ça bouge dans ma commune». Jeunes.. et moins jeunes ont ratifié ce document de leur signature. Certes symbolique mais hautement importante pour la suite des opérations, la signature de cette charte s'est déroulée en présence de très nombreux jeunes, adolescents ou futurs adultes, tous «fanas» de la pratique du skate, du roller ou de la trottinette. «Cette charte est un engagement de la création d'un espace skate, dans les années futures, par la commune qui marque sa volonté de répondre à l'appel des jeunes, en concertation avec le comité de jeunes citoyens. Les différentes parties s'engagent à rester à l'écoute et à se rencontrer pour évaluer l'évolution des projets en cours. Un temps d'échange entre les jeunes, le Collège communal, le Service jeunesse et la Maison des jeunes sera programmé une fois par an à partir de 2022. Les réunions de coordination jeunesse continueront à se poursuivre régulièrement à l'avenir», peut-on lire dans cette charte. La genèse de la création d'un skate-park remonte au lancement d'une enquête menée par le Service jeunesse et le Centre des jeunes. «Au total, 289 jeunes, âgés de 12 à 15 ans, ont été contactés. Pour cette enquête, 32 jeunes y ont répondu et 26 d'entre eux souhaitaient poursuivre le processus. Le questionnaire leur permettait de choisir leurs thèmes favoris et de proposer des projets», rappelle le bourgmestre Bernard Bauwens.

Budget participatif

À l'issue de cette enquête, l'aménagement du territoire (création d'un skate-park), le sport et la musique ont été plébiscités. Les discussions ont mené à un projet final qu'était la construction d'un skate-park. Via la FWB, les jeunes ont obtenu un subside de 5 000€, un montant trop «short» pour envisager la construction d'une piste mais suffisant pour imaginer l'organisation d'un événement éphémère, ce qui fut fait ce week-end. C'est ainsi que le partenaire «Maxextreme» a placé un certain nombre de modules de skate dans l'ancien hall-voirie de la rue des Ateliers à Antoing, un parcours d'obstacles qui a fait le bonheur des «fanas» de la discipline. Venus en nombre pour la circonstance, les ados ont bien reçu le message du mayeur lors de son intervention. «La Maison de jeunes a rentré une demande de budget participatif auprès de la Commission locale de développement rural afin d'acquérir des modules de skate supplémentaires. Ce dossier a été approuvé et un montant de 10 000€ sera prochainement octroyé. La commune mettra à votre disposition un espace où les éléments démontables de skate pourront être installés», a notamment expliqué Bernard Bauwens. Déserté par le service des travaux depuis son déménagement vers l'ancienne scierie Pollet, le hall-voirie fera fort bien l'affaire pour cet aménagement d'autan que l'infrastructure est à deux pas de la future «Maison des jeunes» de la rue Crèvecoeur.j