Luc Petit, parmi les leaders inspirants de l’année 2022

Le metteur en scène tournaisien a été élu " leader wallon " par la revue francophone " Lobby ".

Laure Watrin
 Dans la catégorie «leader wallon», Luc Petit était nominé aux côtés de Raphaël Liégeois et de Pierre-François Bareel.
Dans la catégorie «leader wallon», Luc Petit était nominé aux côtés de Raphaël Liégeois et de Pierre-François Bareel. ©DR

Ce mardi 24 janvier, à l’AG Campus de Bruxelles, Luc Petit a été désigné au titre de "leader wallon", quelque mois après avoir été élevé au rang de Chevalier de l’ordre du Mérite par les autorités. "J’ai reçu un diplôme. Je ne sais pas où je vais le mettre, je n’ai plus de place (sourire). Après les critiques reçues durant le covid où on disait qu’on ne servait à rien, c’est une belle reconnaissance pour la culture. Le milieu peut aussi être un moteur économique".

Nominé dans la catégorie aux côtés de Raphaël Liégeois (astronaute belge) et de Pierre-François Bareel (patron de l’entreprise Comet), le metteur en scène tournaisien a eu la chance, non pas cette fois de décrocher la lune, mais de monter sur le podium des Lobby Awards.

Parrainé cette année par le Premier ministre, Alexander De Croo, cette cérémonie de remise de prix est organisée à chaque sortie du numéro d’hiver du magazine "Lobby", consacré aux coulisses des cercles d’influence.

Une liste de personnalités, toutes disciplines confondues et dont les prises d’opinion ont marqué la société belge, est sélectionnée par une quarantaine de professionnels (notamment issus des médias et de l’entrepreneuriat). Une récompense leur est ensuite décernée selon huit catégories: leadership féminin, masculin, économique, bruxellois, wallon, ESG, artistique, hommage de l’année, buzz de l’année et révélation de l’année.

Les heureux gagnants 2022 :

– Giles Daoust, directeur de Daoust Interim, ex aequo avec Laurent Hublet, patron de BeCentral (leadership masculin)

– Ilham Kadri, directrice de l’entreprise Solvay (leadership féminin)

– Quentin Nickmans et Thibaud Elzière, fondateurs de eFounders (leadership économique)

– Bruno Pani, fondateur de TheMerode (leadership bruxellois)

– Luc Petit, metteur en scène (leadership wallon)

– Isabelle De Borchgrave, peintre (leadership artistique)

– Chuck De Liedekerke, patron de Soil Capital (leadership ESG)

– Luc Tayart, directeur de la Fondation Roi Baudoin pendant 27 ans (hommage de l’année)

– Stromae, chanteur (buzz de l’année)

– Sana Afouaiz, fondatrice de Womenpreneur (révélation de l’année).

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...