Papignies : il se mêle d’un conflit de voisinage et assomme un homme avec un cric

Un chauffeur de bus a assomé un voisin d'un de ses collègues après avoir aperçu une dispute entre eux.

C.P.
 La victime, bien que choquée, s’en est sortie indemne.
La victime, bien que choquée, s’en est sortie indemne. ©Jonathan Stutz - stock.adobe.com

Il ressort parfois du tribunal correctionnel des histoires invraisemblables. L’une d’entre elles s’est produite dans un quartier de Papignies où règne un conflit de voisinage avec un chauffeur de bus qui a besoin de se stationner avec son outil de travail dans la rue.

Un soir, un collègue de ce dernier, énervé par une dispute avec sa femme, débarque dans le quartier, certainement dans l’optique de se changer les idées auprès de son ami. Cet étranger au quartier aperçoit son collègue vociférer face à un voisin qui refuse de déplacer sa voiture pour laisser de la place au bus.

Ni une, ni deux, le visiteur sort de son véhicule, un cric à la main, et assomme ledit voisin, devant les enfants de celui-ci.

"Monsieur avait besoin de se défouler", conclut le procureur du roi qui requiert à l’égard de l’individu 15 mois assortis d’un sursis probatoire pour la gestion de son impulsivité.

Son avocat a tenté de défendre sa cause: "il est arrivé au mauvais moment au mauvais endroit. Il le dit lui-même, il a pété un plomb."

L’homme n’a pas de grands antécédents, et a exprimé de réels regrets devant le tribunal, ainsi que des excuses face à la victime qui s’en est sortie malgré la violence du coup.

La présidente du tribunal rendra son jugement le 20 février.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...