Disparition rocambolesque d’un pigeon tournaisien en France : le colombophile aurait-il été pigeonné (vidéo) ?

Près de 5 mois après que l’un de ses pigeons ait pris son envol pour un concours, Jean-Marie Bourdon de Kain ne l’a toujours pas récupéré alors que l’oiseau a été signalé chez des colombophiles français. Ces derniers ne daignent même plus ouvrir le bec quand on leur demande où est passé le pigeon en question...

Vincent Dubois

Colombophile par passion, Jean-Marie Bourdon, dont le pigeonnier est situé derrière l’église de Kain, a, vers la mi-août, enlogé un pigeon sur Noyon qui, à ce jour, n’a toujours pas pu être récupéré alors qu’il a été signalé à deux reprises dans l’Hexagone.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...